Le Sprinteur Club Féminin, le petit poucet du cyclisme féminin

[Interview réalisée avant les Championnats de France de l’Avenir qui ont eu lieu du 9 au 13 août]

Depuis sa création il y’a 4 ans, le Sprinteur Club Féminin a su s’affirmer comme l’une des meilleures équipes féminines de Division Nationale, ainsi que comme un très bon club formateur.
Revenons ensemble sur cette première partie de saison 2022 avec Alexandre Prudhomme son président :

Bonjour, quel bilan tirez-vous de cette première moitié de saison ? :

Le bilan de cette première partie de saison est jusque là très concluant pour nous, et ce malgré quelques soucis, notamment des filles qui ont du privilégier leur travail ou leur études jusqu’au mois de juin/juillet, ainsi que des blessures.
Néanmoins, il y’a tout de même eu une seconde et une troisième place en Coupe de France, de nombreuses places de 4.
Une de nos coureuses est devenue championne d’Île-de-France élite
On a tout de même présenté de belles choses, c’est une belle saison pour nous, pour l’instant….

Alexandre Prudhomme, président du Sprinteur Club Féminin

Quelles sont vos ambitions cette saison en Coupe de France ? :

Notre ambition cette saison […] après notre seconde place il y’a deux ans, en perdant la Coupe de France sur chute, et notre 4ème place, ex-aequo avec la troisième équipe l’an dernier, est de monter à nouveau sur le podium du classement général cette saison en Coupe de France avec un effectif relativement neuf

Alexandre Prudhomme, président du Sprinteur Club Féminin

Parlons un instant de formation, une de vos athlètes, a récemment été médaillée aux Championnats d’Europe Juniors ? :

En effet, Doriane Kauffmann, junior chez nous a récemment été sélectionnée aux Championnats d’Europe sur Piste, où elle se classe 4ème du scratch, 5ème de l’américaine et surtout vice-championne de l’Omnium, ce qui montre encore une fois tout le travail de formation accompli par le Sprinteur Club.
Cela fait plaisir d’emmener des jeunes à ce niveau là.

Au sein du club nous avons également Cindy Pomares – notre plus ancienne athlète à haut niveau – qui est membre d’une équipe UCI, ce qui démontre encore une fois tout notre travail de formation.

Alexandre Prudhomme, président du Sprinteur Club Féminin

Parlons un instant d’avenir, des recrues doivent-elles être attendues en fin de saison ?

Je ne spolierais pas en disant « oui » après voilà, je ne peux pas donner de nom tant que rien n’est signé, mais on devrait avoir quelques recrues.
En ce qui concerne les départs, ils seront discutés ou à discuter.

Toutefois, notre intérêt à nous n’est pas sur le recrutement, il est surtout sur la formation.

Néanmoins, tout au long de la saison, nous recevons CV et Lettre de motivation, que nous examinons, là nous laissons passer les championnats nationaux (Avenir et Piste) et nous donnerons nos réponses au fur et à mesure.

Donc s’il y’a des athlètes qui sont intéressées par nous rejoindre, que ce soit pour le groupe loisir/régional ou pour le groupe compétition, c’est ouvert, mais nous ne lançons pas de campagne de recrutement massive comme on a pu le voir dans d’autres clubs

Alexandre Prudhomme, président du Sprinteur Club Féminin

En ce qui concerne la fin de saison, quelles sont vos ambitions ?

Nos ambitions sur cette fin de saison sont de terminer sur le podium du classement général de la Coupe de France N2, de ramener plusieurs maillots et médailles des championnats de France de piste. Sur ce dernier point, cela fait 4 ans que le club existe et 4 ans que le club ramène toujours à minima un titre de championne de France, en junior ou en Elite.
L’idée est donc de briller sur ces championnats et de porter haut et fièrement les couleurs du Sprinter Club Féminin

Alexandre Prudhomme, président du Sprinteur Club Féminin

Pour conclure Alexandre Prudhomme souhaite avoir un mot pour celles et ceux qui soutiennent le Sprinter Club depuis sa création :

Je n’oublie pas toutes les personnes qui s’impliquent au quotidien pour que le club existe encore.
Comme je le disais nous sommes une toute petite structure qui n’est pas spécialement beaucoup aidée par la municipalité, de ce fait nous sommes obligés de nous débrouiller beaucoup par nos propres moyens, et ça le fait. Je remercie toutes ces personnes qui s’impliquent au quotidien dans toutes les structures de développement, car le Sprinteur Club Féminin c’est une structure de haut-niveau, certes, et on le prouve à chaque compétition, mais aussi un groupe de développement pour développer le cyclisme féminin qui prend de l’ampleur

Alexandre Prudhomme, président du Sprinteur Club Féminin

Merci beaucoup à Alexandre Prudhomme pour cette interview et bon courage au Sprinteur Club Féminin pour la fin de saison !

Jules Simon – La belle promesse parisienne

Avec une dizaine de victoires à son compteur depuis son passage, dont certaines des plus prestigieuse; victoire sur le trophée Madiot en Cadet 1 l’an dernier, cette année double victoire en Coupe de France des Départements.
Jules Simon s’affirme comme l’un des cadets tricolores les plus prometteurs, et hasard (ou pas), ce dernier est formé à l’US Métro Transports
. Revenons sur son parcours :

Après s’être affirmé comme le meilleur minime d’Île-de-France, double champion régional sur route et en cyclo-cross, Jules Simon réalise parfaitement sa transition en Cadets.
Dès l’hiver, il se pare d’une belle médaille de bronze aux Championnats de France de Cyclo-Cross

Dans une saison 2021 au début tronqué par des restrictions sanitaires, il s’impose dès la reprise en Côte d’Or.
Débutant ensuite le trophée Madiot dont il remportera la manche de Renazé, il fit preuve de régularité pour se classer finalement 6ème et premier cadet 1 de cette épreuve prestigieuse.

Après cette première saison cadets réussie, et achevée à la troisième place du Vélo d’Or, il débute de façon tonitruante la suivante en s’imposant dès la première manche de Coupe de France de Cyclo-cross. Il en restera longtemps le leader avant de s’incliner sur la dernière manche, et ce malgré n’être jamais descendu plus bas qu’une 4ème place.
Dans le même temps, il s’adjuge deux cyclo-cross disputés en Île-de-France, ainsi que le championnat régional et une des manches de la Coupe d’Île-de-France et ce, malgré un surclassement chez les Juniors.
Victime sur les championnats de France d’une chute et d’un bris mécanique, il doit se contenter d’une 8ème place.

Comme l’année précédente, Jules Simon réussit parfaitement la transition Cyclo-Cross/Route, et ce en s’imposant dès la reprise des courses, à domicile sur le circuit de Versailles-Satory.
Enchainant avec une seconde place sur le challenge Voeckler, il joue de malchance sur la première manche du trophée Madiot, mais se classe 11ème à la seconde manche disputée sur le Mons-en-Pévèle.
Il est par ailleurs désigné Espoir du Mois par Vélo Magazine au mois de mars.

Il renoue avec la victoire dès la seconde manche de Coupe de France des Départements qu’il remporte en solitaire, après une seconde place sur le chrono

Il s’impose également lors de la troisième manche.
Afin de parfaire sa condition avant les championnats, il s’impose encore en Île-de-France.
Devenu champion régional sur un parcours sélectif, il s’impose comme l’un des meilleurs si ce n’est le meilleur cadet francilien. Faisant ainsi honneur à la formation parisienne.

Second d’une course disputée courant juillet, puis 12ème des Championnats de France après avoir subi une chute en début de course, et huitième de la finale de la Coupe de France des Départements, nul doute que Jules Simon sera à suivre sur cette fin de saison afin d’encore améliorer cette saison déjà réussie !

La Cipalienne : première édition

Samedi 21mai, le Paris Cycliste Olympique co-organisait avec le VCVP « la Cipalienne », journée d’initiation et de compétitions sur piste 100% féminine 🙌.

D’un point de vue résultats :
Lors de l’Omnium organisé durant l’après-midi, Mya Colsy s’impose après avoir dominé l’ensemble de l’omnium Pass’Cyclisme.
En minimes-cadettes, Maria Ramirez prend la 5ème place de l’omnium👏.

Il convient de saluer les efforts consentis par les deux clubs (PCO & VCVP) afin d’organiser cette journée autour de la piste, afin de faire découvrir aux dames cette noble discipline, et afin d’offrir une journée de compétitions avec un plateau relevé avec notamment la présence de la quadruple Championne d’Afrique de l’Omnium Ebtissam Zayed qui remporta cette épreuve.

Journée réussie à tout les niveaux !

GP Paris XIV : Le PCO voit double

Après la victoire du jeune et prometteur Marius Macé l’an dernier, le Paris Cycliste Olympique remporte la prestigieuse nocturne de Paris 14 via son coureur Théo Sagnier.
Au terme d’une échappée de luxe avec notamment Florian Maître, Pierre Mavier et Mathieu Urbain, il s’isole à un tour de l’arrivée et s’impose en solitaire !
Après une première victoire en 42 ans l’an dernier, voilà que le club parisien remporte pour la seconde fois son organisation !

Championnats de Paris 2022

Cette année, le Comité Départemental de Paris a décerné 13 titres de championnes et champions de Paris, dans toutes les catégories chez les filles et les garçons.

Les championnats se sont déroulés en 2 phases : une première phase lors du premier week-end de juin sur le circuit fermé de Satory (78) organisée par l’US Métro avec l’aide du Paris Cycliste Olympique, et une deuxième phase le 11 aout sur le circuit urbain de Villebon-sur-Yvette, organisée par l’US Métro.

Les lauréates et lauréats ont eut le plaisir de recevoir le maillot de champion de Paris 2022 réalisé par le comité départemental de Paris !

Championnes de Paris 2021 chez les filles :

  • Elite : Laura Guégan (Sprinter Club Féminin)
  • Espoirs : Constance Marchand (Sprinter Club Féminin)
  • Juniors : Ivy Dubreil (Paris Cycliste Olympique)
  • Senior départemental : Hugoline Roger (US Métro)
  • Cadettes : Constance Desserre (US Métro)

Champions de Paris 2021 chez les garçons :

  • Senior régional : Guillaume Soulé (US Métro Transports)
  • Senior départemental 1 : Bastien Ameline (Paris Cycliste Olympique)
  • Senior départemental 2 : Gilles Riou (US Métro)
  • Senior départemental 3 : Nicolas Bonnet-Ouladj (Paris Cycliste Olympique)
  • Senior départemental 4 : Jacques Dubreuil (Paris Cycliste Olympique)
  • Junior : Benjamin Rousseau (US Métro)
  • Cadets : Jules Simon (US Métro)
  • Minimes : Augustin Mesnard (US Métro)

Record du monde en cyclisme adapté au Vélodrome Jacques-Anquetil !

Jeudi 23 juin se déroulait au Vélodrome Jacques Anquetil, une tentative de record du monde en cyclisme adapté. Cet évènement organisé par la Fondation Anaïs en partenariat avec le Comité de Paris et le Paris Cycliste Olympique a réuni plus de 120 participants qui ont établi un record du monde du plus long relais en cyclisme adapté.

Cet évènement, sous l’égide du secrétariat d’état aux personnes handicapées visait à promouvoir l’inclusion par le sport et à mesurer l’impact des activités sportives sur les personnes en situation de handicap.

Les jeunes parisiens imposent leur loi dans le nord de la France !

Dans le cadre de la Coupe de France des Départements, les cadets et cadettes du Paris Cycliste Olympique courent avec les jeunes de l’US Métro sous la bannière du Comité Départemental de Cyclisme de Paris.
En tête après 5 manches, les Parisiens ont remporté une manche et terminé seconds de la seconde et de la troisième manche à Vaux-en-Amiénois, ils ont également terminé troisième de la première manche à Wissous.


Lors de la dernière manche au Neubourg, ils assurent la victoire en Zone Nord avec trois podiums.

Les Parisiennes ont quand à elles remporté la première manche à Wissous et ont solidement accrochées la troisième place au classement général !

Madorre et la Gainsbarre, une belle histoire

Engagé sur le duo de courses Gainsbarre-Gislard, le futur champion d’Île-de-France parvient à s’isoler dès le début de course en compagnie de quelques compagnons d’échappée. Il fera 94 km en tête de course. Puis à 7km du but, il s’échappe, s’envolant irrésistiblement vers sa première victoire en Elite.

Il offre ainsi au comité de Paris et au Paris Cycliste Olympique sa première victoire en Elite de la saison !

Thibaut Madorre célèbre son succès